logo_rjfm

logo_sictom

habitat_jeunes

Capture Buchwalter vMme BuchwalterLe 18 mars 2013 une petite réception était organisée à la mairie, M. Samir Triki maire accompagné de quelques élus, d'administrateurs du Legs Paillhou et de quelques habitants recevait une famille résidant en Israël, Mme Eva Buchwalter et ses trois enfants.

C'est un moment fort avec des souvenirs d'une époque bien pénible de l'histoire de la France qui refaisait surface, les juifs y résidant étaient confrontés à la vindicte de certains des occupants de notre pays. 

   La famille Lerner, juive d'origine Polonaise qui vivait en Allemagne depuis la 1ère guerre mondiale réfugiée en Belgique depuis 1939 poursuivait son exode en France durant l'année 1940.

Eva et Rosa vEva et Rosa LernerLa famille composée d'un couple avec deux fillettes nés à Berlin Eva âgée de 7 ans devenue plus tard Mme Buchwalter et Rosa 4 ans et demi se retrouvait à Lavault-Ste-Anne à La Charité.
A l'époque l'établissement était dirigé sous le contrôle du Conseil d'administration du Legs Paillhou par une communauté de Soeurs de l'ordre de la présentation de Tours.
 
La maman y travaillait alors que le Papa était tailleur pour dames tandis que les deux petites filles fréquentaient l'école, celle ci fonctionnait pour les enfants du village du Theil suite à l'écroulement du pont reliant les deux rives du Cher, lors de l'importante crue de la nuit du 3 au 4 mai 1940.
 
Mais le 28 février 1942 le père était arrêté à Lavault-Ste-Anne à La Charité sous les yeux de sa famille pour être assigné à résidence dans un " GTE " groupe de travailleurs étrangers à Aurillac. Le 26 août 1942 il était livré aux autorités allemandes et après un passage à Drancy déporté dans le convoi N° 25 au camp d'Auschwitz ou il décède au cours de la Shoah. 

A la fin de l'été 1942 les deux fillettes séparées de leur maman étaient regroupées avec d'autres enfants juifs au château de Chabannes en Creuse par l'association "OSE" Oeuvre de secours aux enfants, patronnée par Mme Roosewelt épouse du Président des USA, en vue d'être envoyées outre atlantique.

L'occupation début novembre 1942 de la zone sud de la France par l'armée allemande coupait court à ce projet. Les fillettes étaient alors hébergées aux environs d'Aix les Bains par deux familles françaises à Trévignin d'abord, à Pugny Chatenod ensuite. Mme Buchwalter conserve un excellent souvenir de la famille Mailland-Mollard à laquelle elles étaient confiées dans cette dernière résidence.
La maman restée cachée à Montluçon retrouvait ses deux filles fin 1944 et la petite famille s'installait à Montluçon dans le quartier de la Ville Gozet jusqu'à la fin 1948, date de son départ pour Israël ou elle a refait sa vie...
 
Maintenant âgée de 79 ans Mme Buchwalter souhaitant revoir la France et notamment le site de La Charité a écrit au Maire de Lavault-Ste-Anne pour lui demander de bien vouloir l'y autoriser....
La réponse ayant évidemment été très favorable l'ancienne petite pensionnaire de La Charité est revenue dans notre région accompagnée de ses trois enfants, deux garçons et une fille. Une foule de souvenirs devait revenir au fur et à mesure de la réception...
 
Les participants de cette petite cérémonie ont été surpris par la mémoire de cette dame et de la précision de ses souvenirs malgré les différentes péripéties vécues alors qu'elle était enfant.
Il est à noter qu'elle parle 5 langues : Hébreu, Français, Allemand, Anglais et Yiddish.

Certificat Lerner vA son initiative 10 arbres ont été plantés sur le mont Carmel une colline dominant Haïfa, et elle remettait un certificat avec dédicace à M. le Maire, confirmant son initiative en remerciement de l'accueil de Lavault-Ste-Anne durant la guerre grâce à la grandeur d'âme des sœurs de l'établissement de La Charité

Au cours du vin d'honneur clôturant la réception M. Triki s'exprimant en anglais afin d'être compris par les enfants de Mme Buchwalter lui exprimait ses remerciements en se félicitant de ce moment d'émotion intense de transmissions de souvenirs... Il prendra sa place parmi ceux de la rubrique « Mémoires d'anciens « qui vient d'être créée sur le site internet de la commune de Lavault-Ste-Anne. Et pour terminer il devait déclarer que Mme Buchwalter et ses enfants seront toujours les bienvenus dans notre commune.

Nos visiteurs étaient ensuite conduits à La Charité qu'ils visitaient en compagnie du régisseur du Legs Paillhou. L'ancienne pensionnaire très émue retrouvait le site ou elle a vécu pendant de nombreux mois ainsi que l'appartement que sa famille occupait et c'est avec une intense émotion qu'elle restait plusieurs minutes au pied des escaliers ou sont père arrêté les a quitté à tout jamais.