logo_rjfm

logo_sictom

habitat_jeunes

Histoire

Les laveuses
Les laveuses

Au 17e siècle, les actes tenus par le curé Delacourt, enregistrent les baptêmes et l’on s’aperçoit que le curé s’est contenté d’y apposer sa signature, l’acte étant rédigé par son neveu Etienne, qui s’intitule « clert ».

La calligraphie est magnifique contrairement aux gribouillis que l’on trouve habituellement dans ce genre d’acte.

Or, le « clert » est âgé de neuf ans, et s’il était bien le neveux du curé et vivait à la cure, il remplissait déjà la fonc­tion de « clerc de notaire royal » de Lavault. Aussi curieux que cela puisse paraître, il y avait un notaire à Lavault. (...)

Le Vieux Pont
Le Vieux Pont

Notre village est situé au fond d’un cirque, et pour en sortir, il nous faut de tous côtés emprunter un chemin montant, qui de nos jours n’est plus « sablonneux, malaisé et de tous les côtés au soleil exposé ».

Il nous faut toujours, pour gagner Gironne, Marlinat ou Les Roudiers, emprunter la raide côte du Puat (du puy, du sommet, du dôme) et pour se rendre au Theïl la ligne droite qui coupe les jambes à plus d’un. (...)

Le centre bourg
Le centre bourg

Le terme de toponymie doit être clairement expliqué: il provient de topos, signifiant « lieu », et de onuma, signifiant « nom ». La toponymie est donc l'étude linguistique ou historique des noms de lieux (on peut dire : «  La Toponomastique »). Mais le terme de toponymie étant le plus employé, c‘est donc lui que nous utiliserons.

Pour l'étude toponymique des 20 noms des divers lieux de notre commune que nous voulions vous faire connaître, nous avons demandé l'aide, la compétence et l'érudition de Monsieur Piboule, très connu dans notre région ( et même sur le territoire français pour quelques-unes de ses grandes études). (...)