logo_rjfm

logo_sictom

habitat_jeunes

Dernier ajout

Non catégorisé - Fermeture de la mairie
  • mardi 23 mai 2017.
Patrimoine

La charité
La charité

La Commune de Lavault Ste Anne dispose d'un patrimoine important dans son domaine privé. Il a pour origine le legs fait, en sa faveur, par le Vicomte Paillhou, décédé en février 1893.

Son testament, rédigé en janvier 1892 et complété par six codicilles, léguait à la commune de Lavault Ste Anne une notable partie de sa considérable fortune, à savoir :

  • 900 000 francs (Or à l'époque),
  • environ 1000 ha de  terres agricoles,
  • 3 forêts, 3 châteaux et plusieurs étangs.

En contrepartie, la commune, après avoir été autorisée par l'Etat à prendre possession du Legs, devait édifier à La Brosse, à l'emplacement occupé par un vieux château :

  • un hôpital destiné à recevoir gratuitement les malades pauvres de diverses communes de l'arrondissement de  Montluçon,
  • un asile pour les petites filles,
  • un orphelinat agricole pour les petits garçons.

Après de nombreuses péripéties judiciaires, la commune fut enfin autorisée à prendre possession du legs du Vicomte Paillhou, par un décret du Président de la République, le 06 mars 1907.

Les travaux purent alors commencer et l'imposant complexe de La Charité,  édifié sur les plans de l'architecte tourangeau Jean Hardion, fut inauguré en juin 1913. Il a été reconnu comme appartenant au "PATRIMOINE DU XX ème SIECLE" en 2004.

Cependant, au cours d'un siècle, la composition du patrimoine de la commune a évolué. Outre le complexe de La Charité, il comprend aujourd'hui :

  • 8 domaines couvrant environ 500 ha ( 5 sur doyet et 3 sur Lavault )
  • 3 étangs ( 2 sur Doyet et un sur Lavault pour une dizaine d'hectares )
  • une centaine d'hectares de forêts, essentiellement sur Lavault Ste Anne
  • 14 pavillons locatifs sur la commune de Lavault Ste Anne.

L'ensemble de ce patrimoine est administré par un conseil d'administration, composé de 9 membres désignés à vie par le conseil municipal, présidé, de droit, par le maire de la commune. Un régisseur participe à la gestion et les décisions du conseil d'administration doivent être avalisées par le conseil municipal. La gestion de la comptabilité est assurée par le Percepteur de Montluçon.

Classé Inventaire général du patrimoine culturel ; Label XXe